Ma maladie


13 janvier 2015 - Notre Nat vient de partir. Sa longue et douloureuse lutte vient de cesser.

Ses souffrances sont finies. Jusqu'au bout nous avons tous cru en sa guérison. Jusqu'au bout son sourire aura illuminé nos journées.

Malgré toutes ces épreuves, c'est elle qui remontait le moral des troupes. Je suis sa maman et le chagrin me submerge, mais pour elle nous tenterons de combler ce vide énorme que Nat laisse en continuant ce combat au quotidien. Pour sa mémoire, pour son courage, lutter encore pour que cette maladie soit un jour éradiquée.

Nous venons d'apprendre que le NIVOLUMAB est enfin autorisé aux Etats-Unis et que des mesures vont etre prises pour faciliter le traitement en Europe, pour les malades résistants aux autres thérapies. Trop tard pour Nat, mais que d'espoir pour d'autres.

Je vous remercie tous encore une fois pour cette solidarité. L'association les Yeux de Natacha continue et les dons récoltés, distribués à différentes associations.

Nat, mon Amour, dors en paix.
Personne n'oubliera ton immense courage et tout ce que tu étais.

Ta maman qui t'aime.



Jeudi 27 Novembre - Natacha a eu sa quatrième injection. Les conditions ont été plus difficiles, Nat étant très fatiguée. Les dose de morphine sont réevaluées souvent, Nat souffre beaucoup mais notre Princesse Courage ne lâche rien. Le scanner ne pourra avoir lieu seulement qu'en fin d'année.

De tout coeur, nous esperons de bonnes nouvelles tout comme vous anonymes, amis, famille, collegues de travail, entreprises, qui nous avez tant aidé.

Noël pour nous se passera aux cotés de Nat à l'hopital. Pour vous tous que vos Fètes de Noël soient belles. Soyez heureux et profitez des gens que vous aimez. Si vous le pouvez, si vous le souhaitez, envoyez des cartes de Noël à Nat. Elle est si heureuse quand elle voit tout l'amour et l'amitié qu'elle reçoit.

Tant que nous le pourrons, avec acharnement nous, rechercherons des traitements pour pouvoir soigner Natacha.

Merci à vous tous !



Jeudi 6 Novembre - Natacha a eu aujourd'hui la troisième injection de son traitement. Toujours hospitalisée, elle se bat et est très affaiblie, sous morphine à haute dose, avec assistance respiratoire en permanence et des visites restreintes pour pouvoir se reposer et reprendre des forces.

Malgré toutes ces souffrances, à travers notre parole, Nat veut adresser un message d'espoir :

Il ne faut jamais baisser les bras et ne rien lacher contre cette terrible maladie !

Pour elle, avec l'association, nous n'ecartons aucune piste de traitement futur ici ou à l'etranger. La recherche avance tous les jours.

A L'heure actuelle aucune amélioration n'est apparue dans la maladie de Natacha. Au contraire celle-ci évolue au fil des jours de facon dramatique. Nous espererions tant d'ici la fin de l'année pouvoir dire que le dernier scanner est porteur de joie !

C'est notre voeu le plus cher mais en attendant, nous luttons et faisons perdurer l'association, avec les actions en cours et celles à venir. Cela ne cessera jamais d'etre notre combat commun .... avec vous.

Encore une fois, notre gratitude est immense.

Merci de votre soutien indéfectible !



L’association « Les Yeux De Natacha » vous adresse à tous, généreux donateurs, amis, soutiens de tout horizon un message d’espoir.

Après des centaines de courriers, d'e-mails, d'appels aux secours vers les autorités compétentes, un laboratoire s’est enfin ému de notre combat, de notre détresse.

L’essai clinique d’un anticorps monoclonal, non autorisé en France, est proposé à Natacha en ATU (Autorisation Temporaire d’Utilisation), chance improbable il y a encore un mois à la création de l’association.

C’est la preuve que, tous réunis, nous pouvons soulever des montagnes.

Ce ne sera pas le NIVOLUMAB. Nous n’avons pas réussi à réunir les fonds nécessaires. Le temps presse, c’est une course contre la montre.

L’état de santé de Natacha se dégrade : ses hospitalisations répétées et les traitements lourds l’affaiblissent... mais nous acceptons la thérapie proposée avec gratitude.

Nous disons OUI à cette alternative car nous n’en avons pas d’autre.

Tous ensemble, avec cette chaîne du cœur, nous pouvons contribuer à aider les malades qui souffrent tant, car un jour ou l’autre, nous pourrions tous être touchés par l’horreur de cette maladie.

L'association est devenue notre cheval de bataille. Nous continuons à nous battre pour Natacha et tous les dons non utilisés seront intégralement reversés pour la lutte contre le cancer.

Avec nous, pour Natacha, pour eux, votre soutien sera précieux, et sans vous, nous ne sommes rien.

MERCI A TOUS !



Le cancer de Natacha a été découvert en 2007, lors d'un examen à la suite de douleurs à l'oeil gauche. Aussitôt, nous avons été dirigés vers l'institut Curie, à Paris, en urgence.

Natacha a eu des séances de protonthérapie (séances de laser destinées à brûler la tumeur). Après de nombreux contrôles, la tumeur se résorba. Cela ne voulait pas dire que Natacha était guérie, mais un espoir immense était né...

Six ans plus tard, lors d'un contrôle hépathique, des métastases sont apparues au foie. Natacha a alors été prise en charge par le centre Jean Perrin de Clermont-Ferrand. Verdict : non opérable, trop de lésions et il n'existe pas de greffe du foie pour des cancers secondaires métastasés.

Un traitement est mis en place : IPILIMUMAB (anticorps monoclonal) ; 4 injections de deux heures chacune, toutes les 3 semaines. Plusieurs scanners sont faits mais le dernier révèle que les lésions progressent : échec thérapeutique. Une demande ATU (Autorisation Temporaire d'Utilisation ) est demandée pour un anticorps monoclonal NIVOLUMAB, car celui-ci n'est pas autorisé sur le marché français... et ne le sera pas, à notre grand désespoir !!!

Voici la raison de notre association : un traitement comme celui-ci n'est autorisé qu'au Japon depuis juillet 2014. Il coute très cher (environ 100 000 euros), mais il nous faut beaucoup plus car la logistique à mettre en place est titanesque : le transport médicalisé, les soins, l'hébergement sur place, les démarches administratives... Mais nous n'avons pas le droit de baisser les bras. Natacha se bat depuis si longtemps avec un courage sans faille. Nous n'abandonnerons pas. Nous tenterons tout ce qui est possible pour elle et avec elle.

D'avance, nous exprimons toute notre gratitude aux personnes qui seront touchées par ce combat et qui par le biais d'un don nous aideront à lutter contre cette maladie qu'est le cancer.

Merci !